Guide pratique sur l’isolation d’une toiture en ardoise

Guide pratique sur l’isolation d’une toiture en ardoise

Étant donné que la toiture est responsable de 30 % à 35 % des déperditions de chaleur dans une habitation, il est important de l’isoler, notamment si vous avez une toiture en tuile ou en ardoise. Effectivement, même s’il est connu comme un matériau très esthétique, noble et durable, l’ardoise n’est pas un très bon isolant thermique, tout comme les tuiles. Ainsi, pour améliorer le confort énergétique de votre habitation, il est essentiel de procéder à une isolation. En matière de toiture, il existe deux techniques d’isolation possible dont la première consiste en une isolation par l’extérieur, tandis que le second consiste en une isolation par l’intérieur. Actuellement, de nombreuses entreprises, comme DELEAU FRANCOIS DOMINIQUE, se spécialisent dans ce domaine et proposent des prestations sur ces travaux ! Dans les lignes ci-dessous, retrouvez tout ce qu’il faut faire et savoir sur l’isolation d’une toiture en ardoise ! C’est parti !

Généralité sur la toiture en ardoise

Les toitures en ardoise sont très courantes en France, notamment dans certaines régions, à cause des règles d’urbanismes. Considérée comme un matériau noble, et de par le fait qu’elle procure à la toiture une élégance sans pareille, avec sa couleur sombre, l’ardoise est très prisée. En termes de toiture, il existe des ardoises naturelles et des ardoises synthétiques. Actuellement, l’ardoise naturelle recouvre environ 8 % des bâtiments en France, tandis que l’ardoise synthétique (artificiellement fabriquée avec de minéraux, de ciment, de fibres organiques et de l’eau) en recouvre un peu plus. En effet, plus légère que sa version naturelle, proposée dans différents coloris (en plus du gris sombre) et moins coûteux que l’ardoise naturelle, l’ardoise synthétique est beaucoup plus convoitée.

Avantages et inconvénients d’une toiture en ardoise

Outre le fait d’être un matériau écologique, naturel et durable, la toiture en ardoise présente l’avantage d’être très pratique et esthétique. Effectivement, elles sont appropriées pour être utilisées dans les régions les plus chaudes (avec des températures élevées en été) tout comme dans les régions les plus froides, en ne craignant pas le gel. Imperméable, résistante au feu en cas d’incendie, l’ardoise, qu’elle soit naturelle ou synthétique, peut très facilement s’adapter à toutes les formes de toitures. Elle peut être découpée en écailles, ou en feuilles rectangulaires, en fonction de l’architecture et du style global du bâtiment.

Bien qu’une toiture en ardoise offre de nombreux avantages, elle présente aussi malheureusement des inconvénients. Son inconvénient principal est son prix relativement plus élevé que celui des autres matériaux. C’est un matériau naturellement lourd et cela nécessite une charpente suffisamment solide pour pouvoir le supporter. Il n’est pas un très bon isolant thermique et il doit toujours être posé de manière inclinée.

Isolation d’une toiture en ardoise

Comme nous l’avons sommairement abordé plus haut, il est possible d’isoler une toiture en ardoise de deux manières bien distinctes. L’une par l’intérieur et l’autre par l’extérieur !

Isolation par l’intérieur

Si vous ne voulez pas modifier l’apparence de votre maison, tout en optimisant le confort énergétique de celle-ci, l’isolation par l’intérieur est la meilleure solution. Celle-ci consiste à mettre en place un isolant sous le toiture en ardoise pour éliminer les déperditions de chaleur. Plus précisément, il faut installer l’isolant sous les chevrons de la charpente (ou entre ceux-ci), et un cadre en bois devrait être installé pour renforcer la solidité de l’ensemble. Outre son prix plus abordable, elle a l’avantage d’apporter une très bonne protection phonique, en plus de la protection thermique. Toutefois, sa mise en place est délicate d’où l’importance de toujours recourir à des professionnels pour ce type d’isolation.

Isolation par l’extérieur

Contrairement à l’isolation par l’intérieur, l’isolation par l’extérieur consiste à isoler la toiture à partir de l’extérieur. Celle-ci permet d’éviter totalement les ponts thermiques, tout en préservant la totalité de l’espace habitable ; ce qui est très pratique si la maison possède des combles aménagés ou aménageables. C’est une opération plus onéreuse qui requiert des travaux plus conséquents, ce qui fait que pour ce type d’isolation, il est nécessaire d’obtenir au préalable un permis d’urbanisme. En gros, l’isolation par l’extérieur consiste à placer, sur la charpente, des panneaux rigides isolants avant de poser la couverture du toit. D’une manière générale, cette forme d’isolation est idéale pour les constructions neuves ou pour les rénovations complètes.

Maintenant que vous savez tout sur l’isolation d’une toiture en ardoise, il ne vous reste plus qu’à choisir la technique qui correspondrait le plus à vos besoins ! Sur ce, nous espérons que ce petit partage vous a plu et nous vous donnons rendez-vous, à très vite, pour de nouveaux sujets !

Post Comment